Fiches pratiques

Couronnes ou bridges sur implants

Cette fiche pratique est un aperçu. Si vous souhaitez voir la totalité de l'article et les autres fiches pratiques, identifiez-vous sur le site en haut à droite. Si vous n'avez pas d'accès, remplissez le formulaire en bas de page ou appelez-nous au 03 88 23 15 15.
Un texte en bleu et souligné est un lien vers une autre page : il suffit de cliquer dessus pour s'y rendre !

 

Les cas cliniques sont réalisés par les Docteurs Anne claire et Michel Metz, les travaux de laboratoire par Pierre et  Philippe Becher

tel : 03 88 45 74 74   Email :labo.becher@orange.fr   Site Web

 

La réalisation d'une couronne ou d'un bridge scellé sur faux-moignons implantaire est à la portée de tous.

Nous vous proposons de lire ces quelques lignes pour vous familiariser avec cette technique.

 

 

I/ Abord classique

 

Pour les praticiens peu habitués aux techniques d'empreintes avec des transferts spécifiques, faire poser à l'implantologiste les faux-moignons en bouche pour leur permettre une empreinte classique sans pièces particulières peut représenter une option simple

 

 

Avantages : cette option permet au praticien de réaliser le bridge sans faire appel aux techniques d’empreinte spécifiquement implantaires (pas de connaissance ni d’expérience particulières, pas d’investissement dans l’achat de pièces spécifiques). Le travail est réalisé selon une technique qu’il possède bien.

 

Inconvénients :

. la technique d'empreinte est difficile : il n'est pas facile de placer un fil de rétraction autour d'un pilier implantaire

. la précision d'ajustage de l'armature par rapport aux faux-moignons est inférieure à celle obtenue dans l'abord spécifiquement implantaire (paragraphe suivant) pour laquelle l'armature va être directement réalisée sur les faux-moignons du maître modèle.

 

 Nouvelle option dans cet esprit : les Piliers Contours

 

Ces piliers sont préfabriqués selon des données statistiques de mesures sur des milliers de dents pour calculer la pente de la papille gingivale, sa hauteur, la hauteur nécessaire au feston de l'épaulement prétaillé dans le pilier etc.

Une douzaine de piliers ont ainsi été conçus pour répondre à un maximum de situations et de profils gingivaux.

L'implantologiste peut placer en bouche ces piliers et vous donner un transfert d'empreinte que vous n'aurez qu'à clipper sur le pilier pour en faire un enregistrement simple et efficace.

 

 

 

 

                                  pilier contour en place                                                                          pilier avec son transfert

 

A noter que l'utilisation de ces piliers n'est possible que pour des situations cliniques assez classiques. Si l'implant est placé trop sous-gingivalement, la limite -déjà placée par usinage- de ce pilier, sera trop inaccessible : aussi bien pour le placement du transfert que pour le nettoyage du ciment.

Ce pilier placé dans un environnement topographique inadapté peut entraîner à terme une péri-implantite et la perte de l'implant !

Par ailleurs si le pilier doit être retouché en bouche (pour harmoniser le congé préfabriqué par rapport à la gencive par exemple) le transfert usiné ne peut plus être utilisé : la technique d'empreinte avec fil de rétraction (difficile) doit alors être mise en oeuvre.

 

II/ Abord spécifiquement implantaire

 

Dans ce cas de figure, la réalisation des faux-moignons et du bridge est faite sur un maître-modèle qui a été élaboré à partir d’une technique d’empreinte avec des transferts spécifiques permettant une haute précision pour l'élaboration des pièces supra-implantaires.

 

L’armature du bridge est élaborée et ajustée directement sur les faux-moignons.

 

Cette option sous-entend une connaissance de ces techniques : empreinte avec des transferts spécifiques , choix des pièces, suivi du travail de laboratoire, mise en place des faux-moignons sur les implants.

 

Avantages :

 

. la technique d'empreinte est tout de même facile : il s'agit simplement de faire une empreinte de positionnement des transferts sans aucune nécessité d'enregistrement d'une limite de taille

 

C'est le prothésiste qui créera un congé ultérieurement sur les faux-moignons usinés

 

. le prothésiste réalisant la couronne ou le bridge directement à partir du ou des faux-moignons obtient une finition et une précision d’ajustage supérieures à la première option

 

 

 

 

. contrairement à l’abord classique, le bridge peut même être conçu de telle sorte qu'il soit très facilement démontable, en transvissant un ou plusieurs éléments sur un pilier de connexion, ce qui peut être intéressant dans certaines situations (par exemple : évolutivité de la construction selon le contexte clinique, éventuelle dépose pour réparation).

 

 

 

 

 

1/ PRISE D'EMPREINTE

 pour en savoir plus sur cette fiche pratique, merci de vous identifier


Retour

Pour voir la suite de cette fiche...

Identifiez-vous ou demandez-nous un accès en remplissant ce formulaire, ou appelez-nous au 03 88 23 15 15

Votre nom*
Votre Email*
Message*
This is a captcha-picture. It is used to prevent mass-access by robots. (see: www.captcha.net)
Merci de recopier le captcha